1 autre sélection

98 % des propriétaires veulent un chien bien dans sa tête, équilibré, sociable avec une longévité potentielle la plus grande possible. NOUS NOUS ADRESSONS à ces futurs propriétaires. 

Pourtant ces critères ne sont absolument pas ceux que les clubs de races cherchent à promouvoir. 

Pourquoi? 

Parce que, les clubs de race orientent l'évolution du type à travers les résultats d'exposition de "beauté". Quelques personnes influentes dictent aux autres amateurs, éleveurs ... ce que DOIT ÊTRE le chien dans les futurs années. Ceci quelque soit la race.

Le Berger Belge a été assez longtemps "épargnée" par la recherche effrénée de l'hypertype. Malheureusement en 2 décennies notre type a été modifié par cette mode. Et puisqu'il est tellement facile et rapide de modifier un type, la quasi totalité des acteurs de la race ont suivi l'orientation dictée par quelques individus qui ne voient notre race que comme un "objet" doté d'une plastique qu'ils veulent façonner arbitrairement. Nous sommes bien loin du standard qui donnait les orientations sélectives. Ils se sont servis du standard mais en l'interprétant à leur façon.  

En effet, le standard stipule "Tête: longue sans exagération... Le crâne et le museau sont de longueur sensiblement égale, avec, au maximum, un très léger avantage pour le museau". L'interprétation (œuvre de certains fanatiques de la beauté pure) a encouragé la quasi totalité des éleveurs à produire des chanfreins de plus en plus longs (à 3 cm de plus que la longueur du crâne). Et ce sont CES CHIENS QUI GAGNENT en expo. Des chiens dont la faiblesse des muscles de la tête fait peine à voir. Ils n'ont évidemment plus aucune possibilité d'effectuer un éventuel travail de défense. Même ronger un os frais n'est plus possible ... C'est un comble pour un chien de berger...

Lors d'une exposition de référence, (mars 2017) plusieurs chiens de ma sélection étaient engagés dans différentes classes (photo ci-dessus). Avec une juge, très portée sur l'hypertype. Evidemment, les qualificatifs n'étaient pas à la hauteur des espérances des propriétaires. Mais quelle n'a pas été ma surprise de constater lors du compte rendu de cette régionale d'élevage qu'elle estimait que mes chiens avaient des crânes trop large. Les chanfreins pas assez longs. Heureusement qu'elle a écrit comme point positif: "tous les sujets de cet élevage extériorisaient un caractère équilibré" !!!!!!!!!!!!! Il faut dire que 70 % des chiens ayant réussis leur TAN (test d'aptitudes naturelles) étaient, ce jour là encore, de chez nous... Comment se fait-il que seulement un seul poil long issu de l'ensemble de tous les autres élevages ait obtenu son TAN. Le caractère de la race est-il en si piteux état ??? Malheureusement la réponse est OUI, tout à fait.  

Et je peux vous garantir que vivre avec des chiens qui ont peur de tout, est un calvaire pour les propriétaires... D'ailleurs, en plus de 30 années, JAMAIS un seul de nos chiens n'a échoué au TAN. Ce sont environ 120 chiens, sans préparation qui ont démontré que cette insensibilité au coup de feu est entièrement génétique. Comme beaucoup d'éléments de caractère. Mais très peu d'éleveur l'admettent. Ils font supporter au proprio l'échec. Certains propriétaires s'entraînent 3 fois par semaines pendant 2 ans pour essayer de gommer l'appréhension des bruits !!!  Que seulement  1 chien Groenendael et AUCUN chien Tervueren TOUS éleveurs confondus ait obtenu le TAN n'est absolument pas normal. Et dénote que le caractère n'est pas un critère de sélection chez plus de 95 % des éleveurs. D'années en années, de plus en plus de chiens échouent au CSAU et au TAN. D'ailleurs le CFCBB ne fait plus paraître la listes des chiens ayant participé au CSAU... Car il ne faut pas montrer ce qui est négatif !!!! Certains proprio et éleveurs ont fait tellement de scandale sur la non obtention... Pourtant tous ces chiens hypersensibles s'y préparent pendant des trimestres voir des années. Mais si l'on écoute les belles paroles de certains vendeurs, leurs chiens ont tous des caractères parfaits, des chiens parfaitement équilibrés ... En étant très objectif, je peux affirmer qu'aujourd'hui que plus des 2/3 des chiens ne sont pas aptes à réussir leurs CSAU et TAN ... Vivre avec ces chiens n'est pas vraiment une partie de plaisir pour les maîtres. 

Mais comme 95 % des éleveurs et amateurs d'expo se MOQUENT du caractère... Leur SEUL objectif est d'avoir un chien qui gagne en expo. Peut importe les conséquences. Ils choisissent le chiot avec les yeux les plus rapprochés, car cela induit un crane étroit, la tête la plus longue (qui entraîne un squelette étroit (voir l'incidence sur les cancers de l'estomac) etc ... Pour eux, un grand gagnant leur suffit, même si toute la fratrie est quelconque, ou mêmes porteuses de défauts génétiques il reproduiront avec lui, même s'il est surement porteur des mêmes problématiques que ses collatéraux. Ils estimeront pourtant que c'était une réussite. C'est la grande différence avec notre perception des choses: nous considérons que TOUS LES CHIENS doivent être de BONS chiens et chaque propriétaire doit pouvoir avoir un chien équilibré stable, facile à vivre ... Et si un collatéral devait présenter une imperfection, nous n'utiliserions (éventuellement) qu'après de multiples vérifications et en ayant laissé passer beaucoup de temps le géniteur. Cette éthique nous permet aujourd'hui avec une dizaine de générations depuis notre fondatrice née en 1982 ( Championne Internationale Taïanne CB) CACIB et 50 concours de Pistage, Défense  RCI 2... d'avoir pu "éliminer" les gènes qui ne nous satisfaisaient pas. Et renforcer de générations en générations nos critères fondamentaux ( que vous connaissez désormais... ). 

Sur la photo ci-dessous: chien avec TROP DE CRANE et UN CHANFREIN TROP COURT !!!! pour la quasi totalité des juges actuels. 

Il faut vraiment que le grand public se rende compte de la dérive provoquée par la course au toujours plus spectaculaire en expo. C'est vous, les futurs acquéreurs qui pouvez agir pour arrêter le massacre.... En privilégiant les derniers chiens classiques / rustiques. Un chien comme celui ci-dessous n'est plus compétitif en exposition de très haut niveau. Ceux qui gagnent aujourd'hui ont 1,5 cm de largeur de crâne en moins, et 2 à 3 cm de longueur de chanfrein en plus. C'est pourtant celui-ci que les personnes non formatées par les jugements d'expo choisiront comme étant le plus esthétique. Les gagnants d'expo ont désormais des points communs: les squelettes sont aplatis (l'estomac n'y a plus sa place dans ce poitrail rétréci, et cela est la raison principale des cancers de l'estomac !!! mais ceci personne ne veut l'entendre) les chiens passent chez le toiletteur pour être préparés, gonflés, la veille de se présenter à l'exposition.  De plus, il faut savoir que la participation aux expositions en particulier CACIB n'arrête pas de s"écrouler. (4 Groenendael tous sexes et classes réunies au CACIB de de l'expo INTERNATIONALE de Marseille 05/2017 et seulement 5 Tervueren tous sexes et classes confondues) !!!!!!!!!!!!!!!!

En faisant l'acquisition d'un chiot, il faut choisir ce qui est le plus important pour vous: ou bien, vous voulez concourir en expositions 20 à 30 week-end dans l'année avec des chiens sensibles, queue sous le ventre, tête hyper effilée (90% des chiens d'expo, ou bien vous souhaitez un chien, compagnon idéal de la vie de famille, bien dans sa tête, pas de stress, pas de peurs des bruits, etc... Et dont la cerise sur le gâteau sera un excellent classé parfois assorti de CACIB. Comme précisé ci-dessus , le nombre de participants étant actuellement en forte chute, ces titres ont de moins en moins de valeur pour la sélection. En n'en ont plus du tout quand ils ont été obtenus sans que le caractère n'ait été pris en compte. Et comme l'équilibre caractériel est le DERNIER des critères pour attribuer les distinctions, même choisir des géniteurs grands gagnands d'expo, ne vous permettra absolument pas d'espérer un chiot équilibré en choisissant des origines de "Champions" d'expo. C'est même la plupart du temps le contraire. Allez en expo et observez les chiens. Vous verrez que je suis dans la pure vérité. Ce que vous constaterez sera souvent beaucoup plus négatif que ce que je viens même d'exprimer.  

Jango

Prenons l'exemple de ce chien présenté ce jour là à ce juge.

Crâne trop large ??? Si je réduis ce crâne d'1 cm, j'installe durablement des problèmes cérébraux, par INSUFFISANCE de place pour le cerveau!!! Il y a 10 ans je n'avais jamais entendu parlé de tumeur au cerveau. Aujourd'hui ce sont des dizaines de chiens / ans et là encore les mêmes lignées reviennent toujours.  

Le chanfrein manque de longueur. C'est l'ERREUR DRAMATIQUE des juges de beauté. Cette mode qui consiste à allonger le chanfrein est une ineptie. Nous perdons toute puissance de la mâchoire. L'apparition de myosites dans de très nombreux élevages actuel en est la cause. Sous forme de fonte des masséters ou crotaphites, cela entraîne l'euthanasie. Ces chiens présentent très souvent des frères ou sœurs atteints de myopathie. Les juges qui devraient servir la race pour l'améliorer ont-ils un minimum conscience que leurs jugements favorisant toutes les formes d'hypertype sont en train de conduire les races à leur perte ???

Simultanément, cela ne les dérange pas de sortir un gagnant BOB ou un BIS qui se présente nerveux, hyperactif, caractériel, sensible, fouet sous le ventre, agressif, un chien qui ne veut plus avancer car un petit objet est tombé près d'eux !!!!... 

Le standard dit pourtant que le caractère est un élément déterminant ( pour moi ce devrait être le PREMIER critère)Et même si aujourd'hui toutes ces personnes critiquent ouvertement les derniers sélectionneurs qui ne VEULENT pas faire d'hypertype et les traitent comme des pestiférés. Je m'en fou .... Mes propriétaires me félicitent quotidiennement de l'équilibre de leur chien. C'est pour moi le plus important. 

S'il ne doit en rester qu'un, je serais celui-là

Tous ces chiens issus de courant de sang "beauté" hypertype ne répondent plus au premier critère qui m'a fait aimer cette race ( et que le standard mentionne clairement). L'APTITUDE à être un BON CHIEN de famille, apte aussi aux disciplines sportives canines.

Les chiens hypertypés ne correspondent pas à ce que 98% des acquéreurs souhaitent avoir comme chien. Seuls ceux qui souhaitent courir les expositions 30 à 40 week-end par an se satisferont ce genre de chiens. 

 

 

Pourquoi, encore aujourd'hui, quelques très rares lignées ne sont pas du tout impactées alors que la majorité des lignées sont touchées au niveau du cheptel européen et mondial? L'orientation de la sélection du Tervueren ces 30 dernières années a été l'œuvre de quelques élevages avec beaucoup d'influence. Tous orientés uniquement sur la recherche d'un type toujours plus élégant, toujours plus fin, avec des têtes présentant des sur-longueurs jamais atteintes auparavant. C'est dans cette période où certains ont décidé d'interpréter le standard à leur façon:

Alors qu'il est stipulé "Tête: longue sans exagération... Le crâne et le museau sont de longueur sensiblement égale, avec au maximum un très léger avantage pour le museau". L'interprétation (œuvre de certains fanatiques de la beauté pure) a encouragé la quasi totalité des éleveurs à produire des chanfreins de plus en plus longs (à 3 cm de plus que la longueur du crâne). Et ce sont CES CHIENS QUI GAGNENT en expo. Des chiens dont la faiblesse des muscles de la tête fait peine à voir. Ils n'ont évidemment plus aucune possibilité d'effectué un éventuel travail de défense. Même ronger un os frais n'est plus possible ... C'est un comble pour un chien de berger...

Pour parvenir à leurs fins, la consanguinité a été utilisée sans aucune limite et bien au-delà du raisonnable. Simultanément, pour compenser la structure du squelette qui devenait de plus en plus fine, une sélection sur le volume de fourrure a été entreprise. Et pour parfaire le regard de l'œil, ces personnes ont été les toutes premières à toiletter leur chiens pour les expositions, à gonfler le poil pour obtenir une impression de puissance que ces chiens n'avaient pas en réalité. C'était juste pour le "show". Et puisque ces chiens réussissaient en expositions, d'autres ont suivi. Et les étalons de ces lignées ont concentré toutes les saillies: certains ont effectué jusqu'à 200 saillies !!! Evidemment leurs fils très nombreux ont aussi eu leur part du gâteau... Ainsi, en quelques toutes petites générations, la surutilisation de ces chiens a éliminé toutes les autres lignées. La politique des clubs, le jeu des influences etc... ont eu raison des qualités fondamentales poursuivies par les derniers petits éleveurs amateurs qui aimaient leur race pour des qualités de mental, d'aptitude, d'équilibrede stabilité et de prédispositions à toutes les disciplines de travail. Ces chiens qui n'avaient pas peur des bruits, n'étaient pas hyperactifs ou hypersensibles, ces chiens qui étaient de parfaits compagnons de la famille, ces chiens qui étaient d'une éducation extrêmement facile (qualités innées et atavisme étaient encore présent dans leurs origines, alors que ceux décrits précédemment tremblaient et détalaient au moindre bruit). Cevrais bons chiens fiables pour des personnes de 0 à 99 ans...(et même plus: j'ai eu une chienne chez une personne qui l'a eu jusqu'à 103 ans)que tout amateur recherche idéalement. Cette recherche de la plastique à tout prix a transformé notre race en des chiens hyper peureux, hyper actifs, potiches n'ayant plus aucune confiance, chien nerveux, fragile psychologiquement demandant dès le plus jeune âge à être confrontés à toutes les situations (avant mois car c'est la période d'imprégnation, tout ce qui n'aura pas été connu du chiot sera, après 4 mois, source d'angoisse terrible). Ces chiens stressés ont " la boule à l'estomac" à chaque nouvelle situation. Et cette fragilité nerveuse, associée à des chiens dont on a affiné le squelette (beaucoup plus étroit) crée ipso facto la déformation de l'estomac. Celui-ci n'ayant plus de place en largeur se déforme en devenant plus proéminant  en hauteur, avec un antre et un fundus plus galbé. Cette déformation entraîne une digestion beaucoup plus longue et ainsi la CONCENTRATION de l'acide gastrique est BEAUCOUP PLUS IMPORTANTE. D'un point de vue chimique il équivaut à de l'acide chlorhydrique. Vous comprenez immédiatement les répercussions que cela va avoir, sur le long terme, au niveau de l'agression chimique que subit l'estomac de ce pauvre chien.

 

Il est temps de tirer la sonnette d'alarme:

Aujourd'hui, 90% des personnes ayant une influence dans la race prétendent encore que le cancer de l'estomac n'est pas génétique... Pourquoi? Parce qu'elles sont, elles même, impliqués dans cette problématique. Et qu'il vaut mieux refuser les évidences que de faire son autocritique. Et d'essayer d'amorcer un changement. D'autres ont suivi leur 'leader" comme des moutons et aujourd'hui jettent l'éponge les uns après les autres. Mais évidemment, non contentes d'avoir laisser des familles entières dans le' désarroi à la disparition de leur compagnon, elles se permettentet c'est le comble, de discréditer les derniers  défenseurs d'une autre sélection. Je les cite: "Celui qui a de belles photos, celui dont les chiens réussissent dans toutes les disciplines de travail, ... il ne faut pas croire tout ce qui est écrit sur son site, tous ses chiens n'atteignent pas 16 ans, etc ... 

Pourtant en utilisant des femelles de lignées douteuses avec des mâles de lignées reconnues pour leur prédisposition génétique aux cancers, il fallait être utopiste pour croire et nier l'évidence (mais combien de nouveaux venus leur emboîtent allègrement le pas). Le mensonge et le dénie est actuellement à son apogée. C'est invraisemblable. Et dire que toutes ces personnes prétendent aimer la race.

Et faire tout ce qui est en leur pouvoir pour "l'améliorer"... C'est comme en politique, des promesses au moment du choix, et l'on découvrira la dure réalité des choses dans quelques années (tant que l'on a pas produit des chiens qui ont atteint 5/6/7 ans tout va bien!!!). En matière d'élevage, ne croyez qu'en la génétique, toujours la génétique, rien que la génétique.

Du concret: Pourquoi aujourd'hui je me décide d'être plus incisif et précis, alors que toutes sortes de représailles m'attendent?

Parce, si nous aimons cette race, nous n'avons plus le choix. Le point de non retour est franchi depuis quelques temps déjà. Il faut que le grand public, non expert de la race, puisse retrouver des informations fiables pour faire son choix en toute connaissance de cause.  Non pour le détourner de ces 2 magnifiques variétés ( Tervueren et Groenendael), bien au contraire, mais pour lui donner la possibilité de choisir dans des alliances qui vont lui garantir de ne pas perdre son compagnon à partir de 5-6 ans d'un cancer hautement probable dans certaines alliances.

La seconde raison de cette page, est de permettre aux éleveurs conscients de leur responsabilité ( et qui pour certains ne savent même pas qu'il y a encore des lignées non affectées) de leur servir de déclic. La plupart d'entre eux ne connaissent nos lignées que par des affirmations de certains, qui évidemment ne voient pas du tout d'un bon œil que les quelques derniers à n'avoir pas suivi leur main mise sur la race puisse s'exprimer.

Evidemment les propos qu'ils tiendront à mon égard et à ceux de mes partenaires seront entachés de beaucoup de virulence: un exemple: Mme Gaudinél. de d'Artamas a écrit à mon propos: "c'est le taré d'Alsace, il ferait mieux de crever en bouffant une choucroute": beaucoup de classe pour cette personne. Ces nombreux amis vont abonder dans un sens similaire. Et régions par régions ( ici Rhône- Alpes, il y aura toujours un "Gourou" influent prêt à tout pour que les dernières lignées intéressantes soient détruites, peut importe les moyens employés.

Et comme pour cette pauvre dame, de nombreuses personnes colportent des ragots immondes. Après 35 années, je peux toujours me regarder dans une glace et peut déjà  être "fier" du travail accompli malgré les embuches (elles furent nombreuses,, je peux vous l'assurer). Avec une majorité de belles réussite et de très belles rencontres. Certains en sont au troisième chien Pistes Noires. Et quelques déceptions. Au niveau portée, celle qui restera dans mes mémoires et qui m'a fait analyser les raisons de l'échec est assurément celle de Enzo, fils de Cashmir x Alcala (demi sœur maternelle de Carey. Une des rares fois où j'ai voulu tutoyer les lignées pure expo: le résultat fut d'une cruelle déception. La découverte des cancers dans ces lignées surmédiatisées. Et déjà à cette époque, il ne fallait pas le dire au risque d'en subir de représailles !!!!

Cela m'a conforté assurément dans une toute autre approche du bon et beau chien de berger belge. C'était en 1992....

Conseils:

Continuer à consanguiniser les Gourou, Oural, Femto, Foehn, Joker, Giono, Carey, de façon généraltous les Arès (son père Samour est mort d'un cancer digestif à 10 ans et Maja était un issu de Vici, parti d'un cancer estomac à 6 ans). Arès est le cousin germain de Carey, issu lui même d'une consanguinité excessive. Prétendre qu'il n'y a pas de génétique prouvée dans la transmission des cancers digestifs est une escroquerie à l'amour que chaque intervenant doit à la race en son âme et conscience. Les combinaisons Arès / Carey ont maintes fois prouvées qu'elles adoraient le cancer digestif très jeune.

 

Il en est de même pour tous ces issus de Femto (et de sa sœur Flika, mère d'Oural): Lutin (décédé de quoi et à quel âge ??, et pourtant nous le retrouvons en consanguinité et dans la quasi totalité des pedigrees actuels. Est-ce normal? NON. Faire comme si tout était normal avec lui est de l'inconscience. Ses enfants sont partout: par exemple : Nadia GL ( ==> Usky) ou encore Xoran (11,5 ans) ==>

 

V'Izmir, Urf, Uccello, HC Dakota (épi Cons. Lutin / Liberty ! + 4x Grimm) Fragola et sa sœur décédées à 2 ans !!! , Xweet (HC Apollo et son frère épi : Aaron); Son frère Liberty, et en GB, Magnum avec des cas graves totalement similaires à ceux de Lutin, Milton, Mandy...

Revenons à Xéros (qui a vécu 15 ans mais retrace malheureusement la problématique. Et c'est là nous touchons à la difficulté; il faut comprendre que cette maladie peut sauter 1 à 2 générations. Il faut agir avec une vision globale de l'intérêt général de la race.

 

Ces exemples sont là pour faire réfléchir.

 

Mettre tous les œufs dans le même panier est du suicide. Ce qu'un éleveur peut s'autoriser à faire éventuellement est un cataclysme irréversible s'il est généralisé à l'ensemble de la race. Et c'est pourtant ce que certains ont fait depuis de longues années maintenant. Ils continuent à concentrer ces courants de sang au mépris de toute conscience. ET si je leur dis qu'ils se sont engagés dans une voie sans issue, ils me traitent
de fou... Toutes les recherches scientifiques ont pourtant prouvé qu'après 5 à 6 générations de consanguinité "tuyau de poêle" arrive (en grand nombre) un nouveau risque supplémentaire: les maladies auto immune

sous toutes les formes.

 

Pourtant la quasi totalité des clubs de race ont laissé faire et même encouragé tout cela. Pourquoi? Parce qu'ils sont engagés dans le monde de l'exposition avec des ristournes en fonction du nombre de participants. Et ils organisent eux même, des expositions permettant la survie de la structure associative des clubs.

Et à combler l'égo surdimensionné de certains.

Ainsi les clubs de race ont permis cette course effrénée à avoir le TOUJOURS PLUS BEAU. A quoi servent les trophées quand le chien décède à 6 ou 7 ans, après avoir engendré des dizaines ou des centaines de descendants. Lors de sa disparition, toutes les groupies vont affirmer : RIP heureusement il survivra à travers sa progéniture... Et ils vont faire reproduire ses filles et se jeter sur ses fils !!! Voila comment le cycle infernal de la pression sélective fait son œuvre pour réduire de générations en générations la longévité de nos chiens. Et il ne s'en rendent même pas compte !!!!!!!!!!! C'est DRAMATIQUE.

 

Je ne sais pas comment faire sans me faire démolir par tous ceux qui veulent cacher la réalité des choses, mais si quelqu'un a une idée pour améliorer la race, je suis à son écoute.

 

Le répertoire public n'est pas possible: une amateur /vétérinaire danoise a subit des pressions ignobles pour supprimer le registre sur l'épilepsie, celui sur les cancers est boycotté. Nous sommes dans un univers où cacher / mentir / enfumer les futurs acquéreurs est devenu la norme. Faire son choix d'étalon relève du même "combat", j'en ai fait mainte fois l'expérience.

 

Personnellement, je pense que la seule possibilité est de tenir un répertoire de la longévité des chiens contemporains et de tous ceux du passé. Et la raison de leur disparition. Cela serait déjà d'une grande aide. D'ailleurs, qui sait quand et de quoi sont morts Lutin / Maja/ Teksa/ Olrick/ Quarry .... ? 

 

Et maintenant, comment se fait-il que Les Pistes Noires et les élevages qui travaillent cette lignée soient l'une des rares lignées à ne pas être affectée par les cancers de l'estomac? 

 

Assurément l'estomac est chez les chiens comme chez l'humain le second cerveau. Si vous possédez

un chien avec

un caractère très zen, calme, équilibré, pas de stress devant une situation inhabituelle, vous avez déjà évité les écueils de l'hypertype.

Les chiens d'origines Pistes Noires 

ont un excellent appétit, leur largeur de poitrail laisse à l'estomac la place qui lui est nécessaire pour répondre à sa fonction première, ... tous ces éléments ont été conservés dans notre sélection. Rappelez vous que notre priorité absolue a été depuis toujours d'avoir des chiens polyvalents et aptes à atteindre le plus haut niveau en sport canin. Disciplines que nous avons personnellement pratiqué jusqu'au niveau Championnat. Ainsi, tous les chiens d'expo queue sous le ventre, nerveux, peureux, inapprochable en toute sécurité, ne pouvaient avoir mes faveurs.

 

Il ne m'a donc jamais traversé l'esprit de prendre un de ces étalons, car j'avais parfaitement conscience qu'aucun des chiots ne pourrait accomplir avec succès du travail de pistage, recherche, décombres, avalanche pour lequel j'ai toujours été particulièrement réputé. D'ailleurs en recherche utilitaire, la discipline la plus exigeante au niveau des qualités olfactives, nos chiens représente plus de 50 % des belges concourant dans la discipline.

Mais dans les annonces pour vendre leurs chiots, combien d'éleveurs mentionnent des dispositions à la recherche ( ainsi qu'agility, obéissance et toute forme de pistage .. ) alors que leurs chiots n'en ont pas la moindre prédisposition.

Il n'y a pas un éleveur de chiens hypertype / flippé qui ne met dans ses annonces de ventes de chiots : "caractère stable, sociable + aptitudes aux activités sportives" !!!!! Si ses chiots vous intéressent, demandez impérativement à voir les véritables résultats des ascendants, géniteurs par géniteurs, pas juste de belles paroles.

 

J'ai discuté récemment avec un juge de plusieurs races de bergerscynophile reconnu, et qui a effectué des assessorats avec des juges formateurs de berger belge. Il m'a confié, qu'à sa grande surprise, la tête est jugée à plus de 95 % . Le reste n'existe pas chez les juges de notre race. Que le chien se présente queue sous le ventre, flippé, nerveux, anxieux n'est même pas évoqué dans le jugement. La tête est TOUT. Et le reste n'existe plus.

 

Ainsi, cette perception des choses explique les maux actuels. Lors d'une récente exposition, un de nos éleveurs très connus (et qui ne reconnait absolument pas la transmission génétique des cancers) a été disqualifié 
parce que son chien a mordu le juge. Pourtant déjà titulaire de nombreux titres, le chien a toujours été vu agressif avec ses congénères et irascible  avec les humains. Il est pourtant utilisé pour la reproduction....

Pour éclaircir mes propos sur l'inconscience de certains: sur une femelle dont le père et la grand mère sont tous les 2 décédés avant l'âge de 7 ans d'un cancer... Et pourtant on vend les chiots sans aucunes scrupules. Le tapis rouge leur est même déroulé au niveau du club. Pourquoi changeraient-ils ? Ces nouveaux venus sont-ils gouroutisés par leurs "mentor". Je ne sais pas. Mais par la championnite expo, assurément. L'hypocrisie de ces fossoyeurs de la race dure depuis plus de 30 ans. Et ces personnes affirment que leurs chiens ont des aptitudes pour les sports canins !!!!!!!  C'est totalement impossible, même avec un fin éducateur et connaisseur: leur manque d'assurance, leur instabilité ne leur permettra PAS de concourir avec un réel succès ni en agility, ni en obéissance, ni en pistage et encore moins en recherche utilitaire. Pour les mêmes raisons, leur stress et angoisses compliqueront gravement leur épanouissement dans une vie de famille harmonieuse. Pour d'autres raisons, les chiens dits de "travail" lignée utilisation / mordant, eux même hyperactifs mais avec un besoin d'exercice que peu de personnes pourront offrir à leur compagnon à 4 pattes rendront difficile une vie au sein de la famille.

 

En résumé: les lignées équilibrées, stables, permettant d'acquérir un chien de famille idéal, existent. Des lignées sans cancers digestifs et avec une longévité importante. Mais elles sont une très faible partie du cheptel actuel. Une centaine de naissances annuelles sur les 1300 Tervueren en France.   

 

Il vous faudra donc accepter d'attendre un peu pour acquérir ce chiot (une vingtaine de nichées annuelles réparties à peu près dans toute la France). Il faudra aussi se déplacer. Mais qu'est ce que représente une journée pour 14/15 années de bonheur. Nous mettons dans notre site les chiots attendus ou disponibles correspondant à notre idéal dès lors que nous sommes prévenus par l'éleveur.

 

Si vous recherchez un étalon pour votre femelle et que vous partagez notre éthique, contactez nous, nous avons des chiens avec pedigree / confirmés, chez des particuliers dans la quasi totalité des régions françaises, Suisse, Belgique, Luxembourg... Plusieurs en Allemagne et Tchéquie (assurément le pays où la clairvoyance et les efforts faits par de réels passionnés sont les plus nombreux). 

En choisissant des lignées stables sur de nombreuses générations, vous aurez un compagnon à 4 pattes facile à vivre. et qui vivra comme tous les chiens que j'ai connu dans les années 1970/80 et sur lesquels j'ai fondé ma sélection. A ce jour toutes mes reproductrices ont vécu, au minimum, 14 ans ( 16,4 ans pour Idéale Caractère). Plus une lignée est stressée, anxieuse, avec la "boule à l'estomac", plus le squelette est étroitisé en largeur ( cela donne souvent une très belle poitrine vu de profil) plus le sujet sera à risque au niveau cancer digestif (ce sont des généralités et l'on pourra me présenter des contre exemples, évidemment). De même des chiens qui ont du tartre sur les dents ont une acidité qui peut être révélatrice de problèmes digestifs futurs...   

 

J'espère avoir pu vous guider vers le bon choix de votre chiot ou étalon pour de longues années de bonheur partagé. Je suis à votre disposition pour tout autre renseignement: Tél: 03.89.07.14.14. Au service de la race qui m'est chère depuis plus de 35 années .

..

 

 

 

---------------------------

Dans un passé encore récent, les dérogations de saillies Groenendael x Tervueren furent accordées sans compter. Evidemment sur ces lignées, en particulier les Arès / Carey/ . Ainsi les Gylson / If / Rival ont impacter la variété de façon durable ( même si la problématique est moins marquée que chez les Tervueren).

 

Nous évoquions dans le premier paragraphe le fait que ces chiens hypertypés n'ont plus aucune possibilité d'effectuer un quelconque travail de défense. Ni même de ronger un os... La scission entre lignée d'utilisation, que certains appellent improprement "de travail" et lignée standard hypertype que certains appellent "de beauté", chacun des 2 "camps" méprisant l'autre avec une virulence rarement égalée. Quelle place reste t-il pour le bon chien de famille, polyvalent et le plus en adéquation avec notre standard ???? 

Et quand, dans une race de berger / de défense, on cherche à éliminer son aptitude à l'utilisation, la dérive la conduit à de nouveaux écueils: cela fait longtemps que ponctuellement des sujets présentent des maladies auto immunes. Mais ceci demeurait "marginal": Il y a 15 ans, la mère d'un SR en "U" a eu sa vie raccourcie pour une fonte des masséters. 

Et quand j'en ai parlé entre 4 yeux à une personne influente, elle m'a répondu: ça il ne faut absolument pas en parlé. J'ai compris ce que je risquais.

Mais ces derniers temps, peut être aussi une autre conséquence à force d'affiner et de produire au moins 90 % de chiens hypertype. (d'ailleurs si vous demandez, aucun éleveur ne vous dira qu'il produit de l'hypertype, ça c'est chez les autres). Nous assistons à l'éclosion de lignées complètes qui présentent des myosites.

Et si vous renseignez correctement, vous apprendrez que plusieurs chiens de la fratrie ont été euthanasiés de myopathie AVANT l'adolescence. Et cerise sur le gâteau, le frère fait des saillies partout dans le monde !!!!! 

Ces chiens présentent simultanément des problèmes de cancers prématurés. Il est temps d'arrêter de poursuivre ces lignées qui meurent à des âges indécents. 

Le milieu cynophile est très étroit. Tout le monde se connait. Et si vous ne faites pas comme L'EXIGE le milieu, vous êtes rejeté, décriez, calomnié, etc ...

Et les complicités entre tous les acteurs permettent au système de continuer. La race va mourir de leurs excès.

Aujourd'hui, je me sent dans l'obligation de servir la race que j'aime de cette dérive que personne ne souhaite arrêter. 

J'espère pouvoir aider 

les déçus de cette politique (pour ceux qui auront la force de se lancer un nouveau défi et qui ne jetterons pas l'éponge après les cruelles désillusions qui leurs seront arrivées) ainsi que 

trouver dans les nouveaux venus dans la race les forces vives nous permettant de retrouver un nouveau souffle.  

 

   
Saturday the 21st.