Mascotte de Bièvre des Pistes Noires

 

Plusieurs fois Excellent en Nationale d'Elevage CFCBB

Test de caractère de championnat Excellent + avec mordant (TAN)

Indemne de dysplasie A/A

 Mascotte de Bièvre des Pistes Noires 14 ans

Mascotte de Bièvre des Pistes Noires 14 ans

Femelle née le 25/04/1996 - 30/04/2012  Propriétaire : Daniel GEBEL

S.R. Bandit

des Pistes Noires 

HD AA

S.R. James du Clos de Razé Ring 3

Champion de l'Oise 1979 (Ring 3) HD: A

Ivan des Anges Noirs

Tiote du Clos de Razé

Championne Internationale Taïanne du Clos des Brigands

B. Tr. Pistage Ech 3 ( C + Identification) RCI / IPO 2

R.E. Nabor de la Nouë St Eloi

RCAC NE 1980

 

S.R. Mascotte des Hauts de Bièvre B.Tr. 

Idéale Caractère

des Pistes Noires  

R.E. Othiz Van Het Belgisch Schoon 

CAC NE 1992

CACIB Championnat France 1991

Engel du Domaine Ponti

Championne Honey Black

Van Het Belgisch Schoon

Championne Internationale Taïanne du Clos des Brigands

B. Tr. Pistage Ech 3 ( C + Identification) RCI / IPO 2

R.E. Nabor de la Nouë St Eloi

RCAC NE 1980

S.R. Mascotte des Hauts de Bièvre B.Tr. 

Présentée 3 années sur le ring de sélection des sujets recommandés, elle n'aura jamais eu cette sélection qu'elle méritait amplement. 
Déjà à la fin des années 80, la variabilité génétique se réduisait chaque année un peu plus, mais les dirigeants faisaient abstraction de cela, et ont prôné l'utilisation de quelques rares lignées (en fonction de leurs intérêts personnels et non de l'intérêt général de la race), amenant la situation d'aujourd'hui. 
C'était l'époque où ces dirigeants disaient haut et fort que l'espèce canine supportait la consanguinité mieux qu'aucune autre espèce animale et que le rôle du club était uniquement de  promouvoir les tout meilleurs phénotypes (ils n'imaginaient même pas qu'un jour nous aurions besoin des courants de sang qu'ils étaient en train d'éliminer) Seuls quelques rares passionnés ont mené une politique de sauvegarde, malgré tout ce que cela impliquait: efforts financiers, marginalisation, pas de reconnaissance, non sélection de leurs "élèves", etc.
Malheureusement depuis, ces personnes sont parties, ont arrêté leur sélection ou se sont ralliées à la majorité, ou encore ont changé de race. ( Parc de Pathyvel par exemple).
Force est de constater que ces chiens auraient été bien utiles pour des retrempes aujourd'hui. 
Les Pistes Noires sont l'un des très rares élevages à être encore en activité et à poursuivre cette orientation depuis 30 années. 
 
Le passé est le passé, et il ne sert à rien de critiquer les décisions de l'époque. C'est un constat, cela fait parti de l'histoire de notre race. (La quasi totalité des races a souffert du même mal).  Par contre, les erreurs du passé devraient au moins servir pour l'avenir!
Et aujourd'hui, c'est à tous de chercher les solutions. Il n'y a pas d'autre alternative. Il faut impérativement rechercher des courants de sang différents. Chacun doit chercher à créer ce que certains ont fait disparaître, car cette retrempe n'existe pratiquement plus nulle part au monde. Quand on sait que l'utilisation de quelques étalons dont le sperme a été congelé il y a longtemps, et qui pourrait servir de tremplin, il est bien dommage que ces mêmes personnes refusent d'en donner la liste !!! 
 
Les "Pistes Noires" est l'un des seuls élevages à avoir compris la situation dans laquelle nous allions nous diriger. Ainsi, nous avons travaillé pour conserver, au maximum de nos possibilités, les origines que nous estimions indispensable à l'avenir de la race que nous aimons. 
 
Evidemment, puisque le critère tempérament, caractère, longévité en bonne santé, aptitude aux sports canins a toujours fait parti de notre sélection, les lignées poursuivies ont intégré tout cela. 
 
Les résultats de Pistage, Recherche Utilitaire, R.C.I., voire Ring, ou encore Agility, Obéissance... que nous obtenons aujourd'hui sont le fruit de cette sélection génétique sur ces critères qui nous sont propres, et que nous essayons de faire partager. 
 
Donc il faut réfléchir, s'entendre sur une stratégie commune entre éleveurs de bonne volonté. Chacun doit faire un effort dans ce sens. 
Mais pour réussir cela, il faut admettre que créer de la génétique, basée sur des lignées rares, est une œuvre de longue haleine. 
Et surtout admettre que les CACIB et autres titres esthétiques seront pour plus tard.
 
Revenons à notre superbe Mascotte:
Elle possédait une très belle couleur fauve chaud, elle était très sociable (humains et chiens). Elle a vécu sans aucuns soucis de santé jusqu'à la fin, à 16 ans). 
Elle est la seule à porter cette trame génétique au monde, en particulier elle est l'unique Tervueren à avoir comme grand-père le dernier très grand chien de travail Groenendael Etalon Recommandé, James du Clos de Razé Ring 3, Champion de l'Oise alors que les Malinois dominaient déjà le Ring français et ceux d'Ile-de-France en particulier.
 
Cela rend ses rares descendants très intéressants pour rompre les consanguinités excessives actuelles dans la variété.
En particulier par la LONGEVITE de la quasi totalité des ses ascendants qui ont tous dépassé les 14 ans, voire beaucoup plus... Une qualité très rare que certains feraient bien de s'approprier au lieu de penser que la génétique n'a rien à voir avec certains décès très précoces... 
La présence systématique des mêmes chiens, toujours les mêmes (évoqués ci-dessus) et porteurs par leurs propres ascendants de faiblesses de santé) dans le Berger Belge Tervueren actuel est la raison principale des cancers digestifs, épilepsie, etc., n'en déplaise à ceux qui ont fait la sélection du passé et à ceux qui essaient encore de continuer celle-ci, car ils y ont des intérêts personnels.
 
Il y a 2 ans, une dérogation de saillie nous a, à nouveau, été refusée pour le motif que le mâle et la femelle n'avaient pas assez d'origines communes !!!!!! et que cela créerait une trop grande dissolution des gènes !!! 
La commission d'élevage semble bien ne pas vouloir comprendre la situation des choses. 
Ou plutôt ne pas vouloir donner des personnes qui ne leur sont pas assez inféodées le droit et la chance de faire évoluer la race.
Faire autrement aujourd'hui leur est totalement insupportable, car leur égo ne peut pas supporter, ne serait-ce qu'une seconde, d'admettre que l'orientation sélective des dernières décennies ne s'avère pas aujourd'hui la plus pertinente. (c'est un peu comme pour notre nourriture, remplie de pesticides, etc..., qui nous conduit à notre perte, mais personne ne peut -ou ne veut- prendre la décision de revenir réellement à des produits sains). On a tout regroupé au sein de grosses structures, les petits ont été éliminés, on dénature le paysage, mais au moins les multinationales vendent leurs produits chimiques). Pourtant quel "grand homme" serait celui qui résoudrait ces problèmes.!  Et en plus il marquerait l'humanité à jamais. 
 
J'ai beaucoup d'espoir dans la nouvelle direction du C.F.C.B.B afin que variabilité génétique et caractère fassent désormais partie des premiers critères de sélection. 
Mais il semble que certains qui ont encore un peu de "pouvoir" (et en abusent) ne veuillent toujours pas comprendre. 
 
Notre façon de voir les choses est celle qui prend le plus en compte le bonheur des futurs propriétaire: avoir le meilleur compagnon possible, stable, équilibré, sociable, gardien, attentionné, fiable en toute circonstance, en excellente santé... Apte à pratiquer des disciplines de sport canin (au minimum, les disciplines ludiques) et y figurer en tête. C'est ce qui a, à mes yeux, le plus d'importance. C'est en tout cas ce que je défendrai tant que je le pourrai.
 
Pour revenir à ma superbe Mascotte:
Dotée de hanches parfaites qu'elle a retransmises. Il suffit de voir avec quelle facilité elle pouvait encore grimper des meules de pailles à 14 ans.
Elle a nagé jusqu'à sa dernière semaine. Elle s'en est allée au petit matin sans que nous ayons pu imaginer que ce serait le dernier jour.

Mascotte des Pistes Noires 13 ans

Mascotte des Pistes Noires 14 ans

Saturday the 21st.